RESEAU

mercredi 24 septembre 2014

Ursule la nuit

 
Arabesques,
déclinées
déclinantes,
chantournées de fumée
de clope allumée.
S'en vont vers la lumière
rouge du plafond.
Rejoignent la grenouille
de fer blanc
sur le piano.
La tentent et l'attirent
dans leurs spires
vers un îlot
noir et blanc :
une chemise de nuit.
Matières synthétiques
et magiques.
Polyesters.
Polie, Esther ?
Le bénéfice du doute
l'adoube Chevalière De L'Insomnie.
Son amie.
Le frigo lui tend ses bras
tendres
et repus.
Pourquoi du chèvre
à trois heures du mat ?
Parce qu'elle ne dort pas.
Parce quelle ne dort plus.
Parce que sa cervelle
a décidé,
hier soir,
en voyant tic-taquer
la pendule
qu'elle faisait la grève,
ridicule,
de laisser rêver
Ursule.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire