RESEAU

mercredi 24 septembre 2014

I can do anything


Un coup de feu
éclate dans la nuit
et me tire du lit.
Je sors.
Le papillon de nuages
mouvants sous la lune
pleine
s'en fout.
Comme un cerf volant
géant
traîné par des chauves-souris
affamées.
La trace du bruit
résonne,
résonne...
Drame enfoui ?
Un chat se coule
dans la rue noire,
sûr et secret.
Peut-être que lui
il sait.
Il a l'air pressé.
Je voudrais lui demander
qui a tiré.
Quel désespoir,
vengeance
ou stupidité
a morcelé le calme
qui maintenant
repose
comme un miroir
brisé.
Le tic-tac de l'horloge
qui tombe
goutte à gouttes,
m'obsède.
Je ne peux rien faire.
Je voudrais me dire :
« Ce n'était qu'un pétard mouillé... »
J'essaie d'oublier...
Le papillon de nuages
finalement
s'est envolé
dans une traînée
d'étoiles brisées.
Je m'accroche à la queue
d'une comète égarée
mais les rêves
me poursuivent,
sanglants,
si proches.
Je peux les toucher.
Je les laisse
me dévorer
et me perds dans les nues,
écarlate
et dispersée.





Aucun commentaire:

Publier un commentaire