RESEAU

mercredi 6 août 2014

Le Cours Des Choses. Fischli und Weiss


Peter Fischli est né en 1952 à Zurich. Il y vit et y travaille.
Il étudie à l’Académie des Beaux-arts d’Urbino et de Bologne, puis il participe à plusieurs expositions en groupe avant de commencer sa collaboration avec David Weiss.

David Weiss est né en 1946 à Zurich et est décédé dans cette ville le 27 avril 2012. Il souffrait d'un cancer depuis septembre 2011.
Il fréquente l’école d'arts appliqués de Zurich, puis s’intéresse à la sculpture à Bâle. Il travaille alors comme sculpteur avec Alfred Gruder et Jacqueline Stieger. Il expose dans plusieurs galeries (Galerie Stähli de Zurich, Galerie Gugu Ernesto de Cologne et Galerie T'Venster de Rotterdam).

Peter Fischli et David Weiss débutent leur collaboration en 1979.

"Le Cours Des Choses" (Der lauf Der Dinge), que l'on peut voir au Musée des Sciences et de la Découverte à Paris, dure 30 minutes. Il a été tourné entre 1986 et 1987. En voici un extrait.

Toute la vidéo se passe dans le même entrepôt. Les actions parmi lesquelles on peut citer des chutes d’objets, des déroulements de ficelle, des effets chimiques ou pyrotechniques s’enchaînent en une suite comparable à l’effet domino.
Tout semble filmé en un plan continu durant lequel la caméra suit en parallèle l’action. Il n’y a pas de fond musical ce qui accentue le sentiment d’observation. Il n’y a pas d’éclairage supplémentaire, tout est naturel. Le montage rejoint aussi cette tendance ; F&W cherchent donc à éliminer un maximum d’artifices. Ces objets sont mis en mouvement par le feu, l’eau et la loi de la pesanteur.
Cela nous laisse suggérer une représentation de notre monde. D’autant plus qu’à plusieurs reprises les éléments rappellent fortement notre histoire. Tout d’abord l’enchaînement naît, il vit et évolue avant de mourir.
De nombreux éléments sont inspirés de l’homme. Ainsi on peut voir plusieurs véhicules propulsés par une fusée, animés par de la vapeur ou tout simplement par la gravité. Cette vidéo témoigne de plusieurs courants artistiques. Tout d’abord il y a le Pop Art présent à travers les objets utilisés. En effet ces derniers sont des objets de la vie courante (pneu, chaise, planche, …).
L’aspect ludique de la vidéo marque le dadaïsme.
( sources : Wikipedia)



Aucun commentaire:

Publier un commentaire