RESEAU

mercredi 19 mars 2014

Colum Mc Cann, un irlandais à New york


"Un jour, en 1998, le Monde des livres a rencontré Colum Mc Cann pour la première fois.
C'était à New York - ou plutôt dans les entrailles de New York. Mc Cann avait alors 33 ans
et une belle bouille ronde de poupon. Il était arrivé peu de temps auparavant de son Irlande
natale. Il avait traversé l'Amérique à bicyclette et bourlingué, tel un Blaise Cendars nourri
de la Beat Generation. Il avait lu Kerouac jusqu'à plus soif et voulait " avaler la route ",
se " cogner aux autres ". Il avait essayé mille métiers pour " tâter " de la vraie vie, enseigné,
servi dans des bars, repeint des maisons, écrit dans des gazettes. Il s'était pris de tendresse 
pour les marginaux et avait noté leurs histoires. Et puis, un jour, il avait eu envie d'écrire."

Colum Mc Cann est né à Dublin en 1965 et vit aujourd'hui 
à New York. Il est l'auteur de deux recueils de nouvelles :
 Ailleurs en ce pays,   La rivière de l'exil, et de six romans : 
Le chant du coyote,   Danseur,    Les saisons de la nuit      
Et que le vaste monde poursuive sa course folle .
Zoli
 Transatlantic, son nouveau livre, vient de paraître.






 
"Si tu veux être heureux une heure, enivre-toi ; si tu veux être heureux une journée, tue un
 cochon ; si tu veux être heureux être heureux une semaine, marie-toi ; si tu veux être heureux
tout une vie, va pêcher."
Colum Mc cann
Le chant du coyote 



"Pas à pas, nous trébuchons dans le silence, à petits bruits, nous trouvons chez les autres
de quoi poursuivre nos vies. Et c'est presque assez. Tourne le monde sous nos pas hésitants.
Cela suffit. Le vaste monde."
Colum Mc Cann
Et que le vaste monde poursuive sa course folle



 "A la fin de la soirée, elle chantait toujours une chanson qui parlait d'emporter son amour
à travers l'océan, mais il était trop large, elle ne savait pas nager, et elle n'avait pas d'ailes
pour voler"
Colum Mc cann
Ailleurs en ce pays 










 







 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire