RESEAU

mercredi 12 mars 2014

Oeil pour oeil dans le cabinet


Un oculiste
avec un oeilleton merdique
qui vous massacre les paupières.
Une oesophagite
qui se plait sur l'oculiste.
Un octosyllabe en arabe
à déchiffrer à trois cents mètres.
Vous n'y arrivez pas.
L'oesophagite de l'oculiste
s'oedématise et remonte vers le larynx.
Vapeurs d'haleine toxique
qui vous pissent sous le nez.
Vous n'y arrivez pas.
Vous implorez Sainte Cécile, Saint Krys et Saint Binocul
l'air de rien.
Le tabouret se dévisse.
Vous jurez d'aller sur les Atol si on vous libère.
L'oculiste vous entend.
Son oesophagite aussi. Elle montre les dents.
Vous criez:" Je vois tout, Allah est grand!"
et vous repartez, sans lunettes,
ulcéré,
avec une oesophagite.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire