RESEAU

samedi 8 mars 2014

Passent les heures


Dans la nuit, fragiles
comme le pouls d'un enfant,
le tic et le tac...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire