RESEAU

vendredi 11 avril 2014

Discussion avec les feux follets

Les heures s'ensongent,
encapuchonnées de nuit.
Le petit duc chante,
juste trois notes,
l'élégance.
A l'horizon de l'exil,
un aboiement bref.
Ne tirez pas sur la porte,
elle grince.
Laissez cuver le silence,
enivré des bruits du jour.
Allez danser sur la corde
où sèche une robe de fête.
Robe de fée est faite.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire