RESEAU

samedi 12 avril 2014

Douce dingue


Juste un peu fêlée
d'improbables couleurs,
des fleurs dans les cheveux.
Elle se ronge les ongles
avec le vernis.
Ceux des pieds aussi.
Une drôle d'oiselle,
avec des oiseaux
dans la tête.
Pas besoin de pilules
jaunes ou bleues,
elle avale les paillettes
de son gloss à tuer.
Et elle chante.
Faux.
Ça n'a pas d'importance,
elle chante.
Et elle marche,
sur le bord des trottoirs,
bras écartés.
Un vœu si pas tombée.
Elle a un chat
qu'elle appelle Mallow.
Ça lui fond dans la bouche,
de l'appeler.
Quand elle sort en peignoir,
les voisins rigolent.
Elle s'en fout.
Elle pense que c'est bien,
un peignoir,
qu'on peut pas trouver plus doux,
pour cacher un revolver.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire