RESEAU

dimanche 13 avril 2014

Lieu dit : Jubi


Le thym maigre se régale
de pierres et de clarté.
Le sentier ne mène pas à Compostelle.
Marnes roulent,
s'éboulent, s'écroulent.
Avec tant de grandeur.
Chênes nains, gnomes magnifiques,
sous l'oeil glacé de la buse.
Les genêts griffent les mollets.
La méritance...
La maison sommeille,
paupières baissées de volets cassés.
La source glousse,
chatouillée par un tuyau rouillé.
Quelques verres,
au milieu des pièces de tracteur.
Ça sent l'eau et l'huile de moteur.
Un champs de patates,
qui monte, qui monte,
hardi à l'assaut de la roche,
mangée de lichen bleu.
Qu'ils sont loin de l'assiette,
les tubercules !
La friche autour
a des ardeurs d'épousée.
Le vieux le sait,
qui couve d'un regard clair,
fervent comme un matin d'avril,
son pays qui s'écaille.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire