RESEAU

mercredi 4 juin 2014

Fan de Buk à Los Angeles

Buk et les " poètes anonymes "


Il y a des gens qui ne deviennent jamais fous.
Quelle existence vraiment horrible ils doivent mener.

Traduction libre de Gaëtan Cassin.
Ce panneau fait partie d'une série de quatre. Affiché par les " poètes anonymes" , il est resté en place près d'un an.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire