RESEAU

samedi 7 juin 2014

Objection de conscience


Absolu infini
des rôles qui défilent.
Muets.
Les bouches parlent
on ne comprend pas.
On compte les corps.
La lampe au plafond
dessine un tourbillon.
Rouge, argent, blanc,
rouge, argent, blanc.
Reflète les images
qui passent sur l'écran.
Manège ultime
des viscères qui s'enfuient.
Vers d'autres horizons ?
Consommation.
De vies.
De rêves d'indépendance,
de néant rassurant
et paisible.
Spectateur amputé
de la mort qui hache.
Sans noms.
Sans devenir.
Sans issue.
La liberté ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire