RESEAU

samedi 31 mai 2014

14/18

Quand le soir vient
Notre jeunesse se souvient
Et va et vole, oiseau sans nid
En quête des tendresses mortes

Lucien Jacques
Carnet de Moleskine

Aucun commentaire:

Publier un commentaire