RESEAU

mardi 6 mai 2014

Des accords et amours sous-marines

Ta robe à dentelles

Une harpe à mes doigts

Ton son ; son ton ; sensuelle chanson

L'aiguillon de mes mains aveugles

Sur tes jambes

Colonnes de temples anciens

Au bord d'un sanctuaire peuplé de chemins vers

La source de tes eaux

Et son miel liquide

Ton menton comme la proue d'un vaisseau

Sur ma voix souterraine qui t'échoue en brûlots

Dans cette voie galérienne

Tes laves telluriques

Les voiles de peau couchées à ma gorge

Les embruns de ta lèvre et leur distillat d'orge

Tu as fait naufrage jusqu'aux grains de mon cou

Grâce ! A la tempête des jours heureux

Je trouvais tes larmes fichées dans le sable

Comme des morceaux de coquillage

Qu'importe le vers, les mots et le peu de poésie que j'ai à t'offrir

J'écris pour toi et tes yeux noirs

J'écris pour les silences du soir qui me ramènent aux matins de ton coeur

J'écris pour les douleurs de te voir suspendue

A chaque mur amoureux

Ne me prends pas au sérieux

Sur tes joues rosies

Les phrases meurent comme des mouches

J'ai pavé notre hymen

Sous tes pas qui t'emmènent

Les rues sont un piano à ta jambe allégresse

Née sous X

A la croix des jours qui pleurent

Ma mélomane au front corail

Mon amour sous-marine.


Julien B.

La Bâtie-Neuve

Hautes-Alpes



































Aucun commentaire:

Publier un commentaire