RESEAU

vendredi 30 mai 2014

Scolaire

Un jour, en fin d’après-midi, à Gap, alors que je m’apprêtais à
traverser l’avenue Jean-Jaurès, je remarquai dans la file de voitures
un jeune conducteur à la stature imposante qui laissait pendre son
bras gauche tatoué par la vitre ouverte. Cet individu se mit à klaxonner
à l’encontre d’un automobiliste plus âgé qui le précédait en reprochant
visiblement à ce dernier de ne pas forcer le passage au rond-point.
Puis il interrompit son vacarme pour avancer rageusement en profitant
d’un espace laissé libre sur sa gauche.
Par le plus grand des hasards, j’eus l’occasion de le revoir le
lendemain, sur l’avenue Maréchal Foch, dans une situation nettement
moins favorable. Il s’était fait arrêter par les forces de l’ordre et un
agent de police lui dressait un procès-verbal pour défaut de ceinture
de sécurité.

"Zizanie sans le metro. Fantaisies, pastiches et Parodies"
Jacques Bretaudeau. Editions du Buëch 2013.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire